Sarkozy et les enseignants : arnaque à tous les étages

Communiqué
29/02/2012

La proposition du président sortant sur l'école, consistant à proposer aux enseignants de passer à 26 heures de présence par semaine dans les établissements, avec une augmentation de 25 % de leur salaire, est doublement choquante.

Parce que proposer 25 % de salaire en plus pour 44 % d'augmentation du temps de travail est une arnaque scandaleuse, qui signifie... une baisse du salaire ! Sarkozy fait semblant de s'offusquer d'un temps de travail trop léger pour les enseignants, alors qu'il sait parfaitement, lui, que les enseignants travaillent bien plus que leurs 18 heures de cours. Mais tous les mensonges sont bons pour Sarkozy et sa démagogie anti-fonctionnaires.

Sarkozy a déjà supprimé des dizaines de milliers de postes d'enseignants et, par ce biais, il a profondément dégradé les conditions et la qualité de l'enseignement. En cette période de chômage endémique, il faudrait créer des milliers de postes dans l'Éducation, et pas seulement des postes d'enseignants. Et non, comme le propose Sarkozy, contribuer à creuser le chômage en faisant faire des heures supplémentaires aux enseignants.

Nathalie ARTHAUD