Quand l’UMP fait les poubelles de la politique

Communiqué
13/10/2011

L'UMP continue à mener sa campagne électorale sur les terres du Front national. En une seule journée, mercredi 13 octobre, nationalement ou localement, elle a multiplié les appels du pied à l'électorat le plus réactionnaire : parution des décrets durcissant les conditions d'obtention de la nationalité française, vote à l'Assemblée de l'encadrement militaire des jeunes délinquants, sans oublier la petite crapulerie du maire UMP de Nogent-sur-Marne, qui a décidé de punir d'une amende de 38 euros ceux qui cherchent à manger dans les poubelles.

Réprimer, punir, contraindre le patronat, qui licencie et écrase le pouvoir d'achat des travailleurs, qui est responsable de la montée de la misère - cela ne pourrait venir à l'idée de ces élus de droite. Ils préfèrent lutter contre la misère en frappant les pauvres.

Faire les poubelles pour trouver à manger est dramatique et révélateur de l'état de déliquescence d'une société en crise. Mais faire les poubelles de la politique pour y récolter quelques voix du Front national est un choix que les hommes de la droite parlementaire font d'autant plus facilement qu'ils sont aussi réactionnaires, aussi méprisants et aussi bornés que leurs compères de l'extrême droite.

Nathalie ARTHAUD