PSA : Peugeot-Citroën déclare la guerre aux travailleurs ? Les travailleurs auront à mener la guerre aux patrons !

Communiqué
26/10/2011

Le groupe PSA Peugeot Citroën vient d'annoncer la suppression de l'emploi de 6000 salariés, et 800 intérimaires au moins.

Comme par provocation, le groupe annonce le même jour un chiffre d'affaires en hausse de 3,5%. Et récemment, Varin, le PDG du groupe, se vantait que l'entreprise avait 11 milliards de liquidités en caisse ! Le problème de PSA, ce n'est pas d'être en difficulté : c'est d'augmenter encore ses marges en faisant faire la même production par toujours moins de travailleurs.

Les dirigeants du groupe et les actionnaires qu'ils représentent, dont la famille Peugeot et ses trois milliards d'euros de fortune, déclarent la guerre aux travailleurs au nom de leurs profits. En pleine crise, en sachant parfaitement qu'aujourd'hui, la route est courte qui mène du chômage à la misère, ces patrons sans cœur ni tripes sont prêts à fabriquer des milliers de chômeurs, d'un claquement de doigts. Il faudra les en empêcher ! Il faudra imposer l'interdiction des licenciements, l'embauche de tous les intérimaires et le partage du travail entre tous, sans diminution de salaire.

L'argent pour le faire existe : il est sur les comptes en banque de la famille Peugeot.

Nathalie ARTHAUD