Non aux mesures d'austérité !

Communiqué
07/12/2011

Le Premier ministre François Fillon a prétendu à la télévision qu'il n'y aura pas de troisième plan d'austérité. Grossier mensonge même dans la numérotation car, dans la réalité, depuis plusieurs mois, les mesures d'austérité contre les classes populaires se suivent !

Sarkozy a toujours refusé de parler de rigueur et Fillon parle maintenant d'« ajustement ». Mais qu'est-ce que cela peut faire aux exploités, dont on attaque semaine après semaine les conditions d'existence, que le gouvernement le fasse avec hypocrisie ou qu'il appelle un chat un chat ?

Au nom de mes camarades de Lutte Ouvrière, je proteste contre les mesures d'austérité déjà prises et contre celles qui, en réalité, sont décidées mais qu'on va nous annoncer petit à petit. Ce sont toutes les classes populaires qui sont rackettées pour que l'Etat puisse rembourser servilement les dettes, augmentées des intérêts, exigées par les banques. Une politique d'autant plus révoltante que, si l'Etat s'est endetté jusqu'au cou, c'est en particulier pour avoir aidé à coups de milliards aussi bien les grandes banques que les grands groupes industriels.

Nathalie ARTHAUD