Les personnels grévistes d’Air France ont bien raison

Communiqué
31/10/2011

Les membres du gouvernement se sont succédé à l'antenne pour fustiger les hôtesses et les stewards d'Air France, en grève depuis samedi. Mariani a jugé « choquant » de faire grève des jours de grand départ, Kosciusko-Morizet se penchant aussi sur le sort des familles « qui se réunissent le week-end de la Toussaint », tandis que Bertrand réclamait un service minimum, c'est-à-dire une limitation du droit de grève. Que tout ce beau monde s'oppose aux revendications légitimes du personnel d'Air France, c'est dans l'ordre des choses !

Les grévistes s'opposent à une réduction de leurs effectifs lors de certains vols. Et ils ont bien raison. D'abord, parce que moins de personnel, c'est moins de sécurité. En 2005, lors de l'accident d'un avion d'Air France à Toronto, les hôtesses et stewards avaient ainsi évacué les 297 passagers en deux minutes, juste avant que l'avion ne s'embrase. Moins de personnel, ce sont aussi des cadences plus dures, dans un métier déjà éprouvant.

Alors je soutiens sans aucune réserve la grève des hôtesses et stewards d'Air France.

Nathalie ARTHAUD