Appel à la participation à la journée d’action syndicale

Communiqué
11/10/2011

Bien que les centrales syndicales y aient appelé mollement et à reculons, la journée de manifestations du 11 octobre peut être l'occasion pour les travailleurs de montrer qu'ils refusent de payer la crise des capitalistes. L'occasion de dénoncer ces milliards que les Etats donnent aux banquiers et qu'ils nous feront payer.

Face à un patronat et un gouvernement qui sont bien décidés, comme en Grèce ou en Espagne, à faire payer les frais de la crise au monde du travail, celui-ci n'aura d'autre solution, à terme, que de laisser exploser sa colère dans la rue, car ce ne sont certainement pas les élections qui permettront d'inverser le rapport de force et d'imposer les mesures vitales susceptibles de protéger les travailleurs : le partage du travail entre tous, l'indexation automatique des salaires sur les prix, la suppression du secret des affaires.

Une seule journée de manifestation ne sera pas non plus suffisante pour parvenir à ces objectifs. Mais alors que le patronat et le gouvernement sont engagés dans une guerre à mort contre les travailleurs, ceux-ci ont intérêt à affirmer qu'ils doivent se défendre par les grèves, les manifestations, les luttes.

Lutte Ouvrière appelle les travailleurs à participer nombreux aux manifestations prévues aujourd'hui.

Nathalie ARTHAUD