Comment lutter contre l'extrême droite ?

 

À l’opposé des intérêts des travailleurs, les politiciens d’extrême droite et leurs idées prennent une place de plus en plus importante dans la campagne électorale. Zemmour, admirateur de Pétain, antimusulman, misogyne revendiqué et condamné deux fois pour racisme, rêve de ringardiser Le Pen en la doublant par la droite.

Cherchant à capter les voix de l’électorat réactionnaire, la candidate de droite Pécresse se livre à une surenchère sur le terrain de la démagogie sécuritaire et anti immigrés. Cette pression de l’extrême droite sur la vie politique est une menace pour l’ensemble des travailleurs.

La démagogie raciste, antimusulmans ou anti-immigrés est stupide et répugnante. Elle est, de plus, particulièrement dangereuse pour nous, travailleurs, car elle nous divise et nous prive de la seule arme dont nous disposons pour changer notre sort : notre force collective.

L’unique antidote à cette poussée de l’extrême droite est que les travailleurs retrouvent leurs valeurs. C’est qu’ils affirment leur conscience de constituer contre le patronat un seul et même camp de femmes et d’hommes de toutes origines, de toutes couleurs de peau, de toutes croyances, qui travaillent, souffrent et doivent se battre ensemble.

Les réactionnaires, les xénophobes et les racistes disent « les Français d’abord ». Alors, soyons nombreux à leur répondre : « les salaires d’abord », « les emplois d’abord », « les retraites d’abord », « les intérêts des travailleurs d’abord ». Le monde du travail d’abord !